Trois implantations ... une même philosophie !

Népal juillet 2015

Un petit rappel s'impose: après les séismes du mois d'avril qui a frappé le Népal, j'ai pu mener des projets au sein de l'école afin de venir en aide à la population touchée par ce drame. La vente de lasagnes et de pâtisseries m'a permis de récolter la somme de 800 euros et je vous en remercie. Le planning de mon voyage en Inde a donc été modifié pour faire un petit crochet par le Népal, afin d'apporter l'argent que j'avais récolté en Belgique.

Par le passé, j'avais déjà eu la chance d'y aller plusieurs fois et de rencontrer par la même occasion beaucoup de personnes formidables. Ce sont des gens pauvres, simples et d'une gentillesse sans limite. Ils prennent la vie comme elle vient sans se la compliquer. Malgré leur pauvreté et les difficultés traversées, ils sont tellement souriants et positifs face à la vie! C'est toujours aussi agréable de les côtoyer. Après avoir appris le drame qui leur était arrivé, j'ai voulu faire quelque chose pour eux.
Arrivée sur place, j'ai pu vite me rendre compte des dégâts effroyables causés par les séismes; les rues étaient affaissées à certains endroits, les maisons détruites en partie ou totalement. Des abris de fortunes (bâches et taules) étaient placés de part et d'autre des accès routiers. Durant ce court séjour, j'ai pu redécouvrir des lieux familiers que les séismes ont tellement changés! Des amis m'ont amenée dans leurs villages un peu plus isolés de la Vallée de Kathmandu afin que je puisse me rendre compte des énormes dégâts qu'ils avaient eux aussi subis.

J'ai pu ainsi réaliser ce à quoi vos dons allaient servir concrètement.
J'ai pu revoir toutes mes connaissances en vie mais fort apeurées! En effet, les 2 gros tremblements de terre subis sont une chose mais mes amis, comme tous les habitants, devaient vivre en permanence avec les répliques et la peur qu'une autre grosse secousse revienne!
Ce beau pays est maintenant en train de se relever progressivement, n'hésitez pas à venir voir ses diverses richesses et participer ainsi à sa reconstruction morale et physique.
Vos dons ont pu être répartis entre différentes familles dont les maisons étaient en partie détruites et des enfants d'un orphelinat (dans lequel j'avais passé plusieurs mois, il y a 8 ans). J'ai aidé personnellement la famille d'un ami - guide d'une agence de trekking - qui m'a hébergée dans sa maison fissurée et qui a perdu son travail suite à ce drame.
Un grand merci à chacun d'entre vous d'avoir contribué au mieux-être de ces Népalais.

Caroline Arquin